CIRM : Centre National de Création Musicale UCA
Manca 2021
MANCA

Les dernières actualités du CIRM

« Retour page précédente

Actualité du Lundi 16 Mai 2022 au Vendredi 20 Mai 2022

Jean-Etienne Sotty en Résidence pour une nouvelle Bibliothèque Sonore pour Accordéon

 

Dans les studios du CIRM. Jean-Etienne Sotty, l'accordéoniste du duo XAMP - interprète de la création "Arcanes" d'Edith Canat de Chizy en octobre dernier dans les cadre des Manca - travaille à l'élaboration d'une banque sonore "Accordéon Microtonal", véritable source pour les compositeurs et une référence dans le milieu de la musique contemporaine qui accorde une place toujours plus importante à l 'accordéon. Monica Gil Giraldo, sound designer est à ses côtés pour cette semaine de résidence à Nice.

 

 

"Pour la création de la pièce Arcanes d'Edith Canat de Chizy (Octobre 2021), une très belle banque de sons d'accordéon microtonal avait été enregistrée au CIRM. J'avais travaillé en amont pour établir des pistes de classement, et chacun sur place a donné des orientations pour constituer une bibliothèque de sons qui, à ma connaissance aujourd'hui, n'a pas d'équivalent tant la qualité d'enregistrement et la diversité sont grandes.
Je propose de prendre un temps de travail pour valoriser ce qui a déjà été fait, faire les découpages, traitements, classement de ces sons, éventuellement les mettre dans un logiciel adéquat. On pourrait envisager d'enregistrer quelques sons supplémentaires dont on n'avait pas forcément eu l'idée l'année dernière. Le but serait d'éditer une bibliothèque de sons, classée, prête à l'emploi pour de futures compositions. J'ai la conviction qu'une telle banque, qui serait labellisée CIRM, pourrait vraiment faire parler d'elle. De plus, je sais déjà qu'elle aurait une place primordiale dans ma thèse (CNSMDP/La Sorbonne) qui se fait en partenariat avec l'IRCAM, et le CIRM le cas échéant.

 

Dans le cadre du Doctorat de Musique Recherche et Pratique, au CNSMDP en partenariat avec La Sorbonne, je mène une recherche sur la proximité entre accordéon et électronique. Cette proximité se constate dans le répertoire, tant les compositeurs entendent dans l'accordéon un instrument au timbre et aux qualités électroniques, dans la morphologie de l'instrument qui ressemble à un orgue modulable, presque un synthétiseur, et dans l'histoire de l'accordéon : en effet l'accordéon provient d'une invention de la fin du XVIIIème siècle, la machine parlante de Christian Gottlieb Kratzenstein, véritable synthétiseur (mécanique) de la voix humaine. J'étudie les manières dont l'accordéoniste peut adapter sa technique et créer de nouveaux modes de jeu pour accentuer cette proximité : je construis un modèle du son électronique, sur la base des réceptions des compositeurs, et je propose une imitation de ces qualités sonores électroniques. Mon projet dépasse la simple imitation : il questionne l'interprétation du répertoire de musique mixte, il questionne le monde sonore qui nous entoure.

L'enregistrement de la banque sonore en vue de la création de Arcanes (Edith Canat de Chizy, 2021) s'est fait dans cette lignée esthétique : j'ai proposé une liste de modes de jeux, classée par consonances avec les modèles électroniques. Le premier succès de cette banque a été la réalisation de la bande électronique de Arcanes (réalisée informatiquement au CIRM par Monica Gil), bande qui ne comporte quasiment que des sons provenant de l'accordéon. Il en résulte une œuvre où "les textures et les couleurs flamboient sous le geste précis autant que puissant de nos deux interprètes conférant à cette œuvre rare tout à la fois son mystère et son intensité vibratoire" (Michèle Tosi, Resmusica, https://www.resmusica.com/2021/10/27/le-duo-xamp-au-manca-de-nice/). Si la liste des échantillons est éditée, classée et complétée par le CIRM, elle apportera une pièce maîtresse à ce Doctorat.


Dans la troisième partie de mon Doctorat, je porte la proximité entre accordéon et électronique à son paroxysme en proposant une perspective instrumentale à cette question : la création de l'accordéon hybride qui a eu lieu en Résidence à l'IRCAM. Cet accordéon est alors connecté à l'univers informatique, notamment la mémoire informatique. Créer une banque sonore de l'accordéon, la constituer en un instrument virtuel par la conception d'un logiciel adéquat : cela donnerait un parallèle fort à cette création instrumentale, et viendrait compléter judicieusement ce qui a été initié à l'IRCAM et dans le cadre de ce Doctorat.

 


En plus de l'apport primordial qu'elle apporterait à mon Doctorat, je vois deux intérêts à la valorisation de cette bibliothèque de sons : 

• le monde de l'accordéon est en plein essor : les classes d'accordéon ouvrent dans tous les plus grands conservatoires, des concerts d'accordéon atteignent les plus hautes scènes. L'accordéon devient la figure de proue de la créativité instrumentale dans le milieu musical. Pourtant, l'accordéon ne jouit pas des même outils que les autres instruments, cela est dû à sa nouveauté. Par exemple, les seules banques sonores existantes sont soit d'une qualité médiocre (car réalisées rapidement il y a plusieurs décennies) soit orientées vers le seul accordéon populaire, extrêmement connotées donc inutilisables dans un contexte de création musicale contemporaine. Éditer une banque qualitative et bien pensée serait alors une participation à l'essor de l'accordéon. Cette banque deviendrait certainement une référence dans le milieu de la musique contemporaine qui accorde une place toujours plus importante à l'accordéon.

• dans le milieu de la création musicale cette banque serait une source pour les compositeurs : en effet, depuis la création de l'Accordéon Hybride, les compositeurs peuvent concevoir des œuvres qui intègrent l'électronique à l'accordéon. Une telle banque donnerait un matériau en complément de l'Accordéon Hybride, permettrait d'imaginer un véritable instrument virtuel. Elle serait à la source de futures œuvres mixte avec accordéon : le duo XAMP que je forme avec Fanny Vicens, duo qui a créé l'œuvre Arcanes d'Edith Canat de Chizy, ferait rayonner un tel outil dans ses créations, ses collaborations et ses concerts."

 

Jean-Etienne Sotty


CIRM, Centre National de Création Musicale
33 avenue Jean Médecin, 06000 Nice
04 93 88 74 68 - Fax 04 93 16 07 66
Email : info@cirm-manca.org

Enhanced by D.B.L. 2019