CIRM Manca 2013

Les dernières actualités du CIRM

« Retour page précédente

LO LIBRE DELS RITUALS / LE LIVRE DES RITUELS

Lo libre dels rituals / Le livre des rituels de Bertrand DUBEDOUT

Année de composition : 2007
Durée : 30.00 minutes

Formation :

Pour mezzo-soprano, flûte, trio à cordes et électronique

Editeur

Gérard Billaudot, Paris

Contexte CIRM

  • Commande du CIRM, avec le soutien de l'Etat, et du festival Déodat de Séverac
  • Production : Bertrand Dubedout en résidence dans les studios du CIRM en avril 2006 pour la production de « Lo libre dels rituals / Le livre des rituels".
  • CREATION  au Festival Déodat de Séverac, le mardi 27 novembre 2007 à l'auditorium St Pierre des Cuisines à Toulouse, avec l'ensemble Icarus, direction Mirco Ghirardini et Sonia Turchetta, mezzo-soprano. Technique éOle.
  • Reprise de l'oeuvre :

  • RENCONTRE avec Bertrand Dubedout chez Harmonia Mundi le 21 novembre 2008 : visionner la vidéo (extrait de la rencontre).

Notice :

LO LIBRE DELS RITUALS / 

Le Livre des Rituels 

Livret d’Alem SURRE-GARCIA

Un oratorio de chambre avec la voix et la flûte en solistes, le trio à cordes comme orchestre, et l’électronique pour les chœurs.

Textes en occitan, français, arabe et espagnol d’Alem Surre - Garcia, Joë Bousquet, Jaufre Rudel, Ibn Zaidun et Federico Garcia Lorca.

 

Quatre mouvements :

1) Ritual del Foc                        (Rituel du Feu)

2) Ritual dels Cendres             (Rituel des Cendres)

3) Ritual de la Colomba            (Rituel de la Colombe)

4) Ritual de l’Èrm                        (Rituel du Désert)


Partie électronique composée dans les studios du collectif éOle (en résidence à Odyssud-Blagnac), partenaire du projet, ainsi que dans les studios du CIRM à Nice.

 

L'OEUVRE

Quatre rituels accompagnent la défunte « belle d'une beauté qui ne peut se décrire, ni se rêver » : le rituel du feu qui la consume, le rituel des cendres qui la disperse, le rituel de la colombe qui l'exalte et le rituel du désert qui la démultiplie et la voile. Sont convoqués pour son Grand Voyage : Ibn Zaidun, Jaufre Rudel, Federico Garcia Lorca, Jöe Bousquet, Alem Surre-Garcia.

Ara d'enlà, veilà-quí tornada dins ela forastièra, apasimada : la voici enfin de retour, étrangère à elle-même, apaisée...

Qu'ara d'enlà, en garbas de lutz cada pas nòstre l'enarte ! : que désormais chacun de nos pas la soulève en gerbes de lumière !

Alem SURRE-GARCIA

 

Dans un recueil de textes intitulé «  Lo Libre dels Rituals » , Alem Surre-Garcia nous replonge au cœur d’un légendaire millénaire, celui de l’amour, du voyage, de la distance et de la mort, légendaire dont l’apogée s’exprime si magnifiquement dans la poésie des troubadours. L’époque des troubadours est aussi celle des contacts les plus importants entre les cultures occitane , arabe et française. Enfin le voyage auquel nous convie l’écrivain fait étape dans des lieux d’une forte puissance évocatrice : Lauzerte en Quercy, l’île de l’Aute dans l’ancien golfe de Narbonne, Ecija en Andalousie, et les portes du désert.

Reflets d’un tel croisement, les langues de ce recueil sont l’occitan, le français, l’arabe et l’espagnol. J’ai souhaité que ma composition soit également un carrefour linguistique, phonologique, une confrontation entre l’extraordinaire richesse sonore de chacune de ces langues, tant dans le traitement prosodique de l’écriture vocale (en particulier pour l’occitan), que dans l’élaboration des voix parlées de la partie électronique. De même, la partie électronique de cette pièce s’attache à fonder musicalement la notion de « paysage », et à l’entrelacer avec le tissu polyphonique de l’écriture vocale et instrumentale. Particulièrement développée, la partie flûte fait alterner d’un mouvement à l’autre la flûte alto en sol, la flûte en ut et la flûte basse, donnant à cette œuvre le caractère d’un grand concerto pour cet instrument.

C’est donc sous l’égide d’un déploiement multidimensionnel que je me suis laissé entraîner par les textes écrits et réunis par Alem Surre-Garcia sur les rivages d’un imaginaire immémorial et, si l’on veut bien m’autoriser ce néologisme, d’un intense  « émotionaire ».

Bertrand Dubedout

 
LES AUTEURS

Alem Surre-Garcia est né à Carbonne en 1944. Poète et romancier occitan (Lo Libre del Doble Despartible, prix Antigona, Montpellier, 1997), librettiste (Contra Suberna de Gualtiero Dazzi créé à la Halle aux Grains, Toulouse, 1998/ La legenda de Jaufre Rudel de Vicente Pradal, La Mounède, Toulouse, 2000 / Milgrana Clausa, texte poétique mis en musique en 2002 par Gérard Zuchetto, Cité de la Musique, Paris, 2004, etc...), auteur dramatique (Astrada, Théâtre de la Digue, Toulouse, 1996), essayiste (Le Baroque Occitan avec Guy Cavagnac et Michel Dieuzaide, éd. Privat, 1997,/ Au-delà des rives, les orients d'occitanie, éd. Dervy, Paris, 2005) , conférencier et organisateur d'évènements culturels (Flor Enversa 1990, manifestation soutenue par l'UNESCO à Toulouse sur la traduction de l'occitan et les langues moins répandues/ Tolosa, Tolosa-Tlemcen avec Noureddine Atatfa sur la poésie féminine arabo-andalouse et occitane médiévale).

Bertrand Dubedout est né à Bayonne le 8 mai 1958. Il a suivi sa scolarité dans sa ville natale, où il a aussi débuté ses études de musique. Il a suivi ses études musicales supérieures à l’Université de Pau, au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Pierre Schaeffer et Guy Reibel (Composition Électroacoustique et Recherche Musicale, Prix de Composition en 1981), ainsi qu’au Centre d’Études Polyphoniques de Paris et à l’Université de Paris VIII. Il est aujourd’hui professeur titulaire certifié de composition électroacoustique au Conservatoire National de Région de Toulouse. Il fonde dans cette ville en 1988 l’Ensemble Pythagore, formation qui intègre en 2005 le collectif éOle.

Les œuvres de Bertrand Dubedout répondent à des commandes de formations et institutions artistiques et de festivals nationaux et internationaux, ou d’interprètes solistes tels que Jean Geoffroy, Claude Delangle.

La SACEM lui attribue en 1997 le Prix Claude Arrieu. Il est nommé en 1999 compositeur en résidence à la Villa Kujoyama de Kyôto au Japon (Programme Villa Kujoyama, AFAA / Ministère des Affaires Étrangères). Les œuvres instrumentales de Bertrand Dubedout sont publiées aux Editions Gérard Billaudot, Paris. Plusieurs CDs parus chez L’Empreinte digitale / Nocturne, MFA - Radio France, MOTUS, Metamkine, Skarbo, BIS.

Régulièrement invité du Festival MANCA, Bertrand Dubedout a été compositeur en résidence au CIRM en avril 2006 pour la composition de l’œuvre « LO LIBRE DELS RITUALS / Le Livre des Rituels ».

 


LES INTERPRETES

Sonia Turchetta (mezzo soprano), née à Naples, diplomée en chant et piano du Conservatoire “Giuseppe Verdi” de Milan où elle a aussi étudié la composition, elle pratique un vaste et éclectique répertoire en neuf langues, avec de nombreuses premières éxécutions d’oeuvres, dont certaines écrites spécialement pour elle. Elle a en particulier depuis plusieurs années une collaboration privilégiée avec Salvatore Sciarrino dont elle a interprété de nombreuses œuvres dont plusieurs créations.

Invitée des principaux théâtres, orchestres et festivals en italie et dans le monde: Teatro alla Scala di Milano, “ Berliner Festwochen”, “Maggio Musicale Fiorentino”, Orchestre de Toscane, Teatro La Fenice et Biennale de Venise, Teatro Carlo Felice de Naples, Festival de Salzburg (Zeitfluss 1999), Ars Musica 2000 – Bruxelles, Cité de la Musique, IRCAM, Opéra Bastille - Paris, Orchestre National de l’Ile de France, Musiktriennale Cologne, Ultima Festival – Oslo, Festival de Sligo – Irlande... elle collabore régulièrement avec de nombreux ensembles renommés de musique contemporaine tels l’Ensemble Recherche, Icarus, AlterEgo, Divertimento Ensemble, Ensemble Risognanze.

En 2002 et 2003 elle a participé à la production du Macbeth de Sciarrino qui a connu  un énorme succès auprès du public et de la critique en Europe (Opéra de Francfort, Festival de Schwetzingen, Festival d’Automne – Paris, Festival de Graz) et au Lincoln Center de New York; ainsi qu’à la création italienne de l’oeuvre à l’Opéra de Rome en juin 2004. En 2005 elle a notamment chanté “ Rosamunde” de Schubert à Rome et le “Pierrot lunaire” ainsi qu’une série d’oeuvres de Sciarrino “Efebo con radio” à Cologne, “Vanitas” et “Le voci sottovetro” à Freiburg.

Elle a à son actif de nombreuses collaborations radiophoniques (RAI, Bayerischer Rundfunk, West- et Süddeutsche Rundfunk en Allemagne, ORF en Autriche), et télévisuelles et de nombreux enregistrements discographiques sous divers labels (Kairos, Ricordi, Nuova Era, Rugginenti ,  Dynamic ).

Depuis 1997 elle est professeur de chant et d’ensemble vocal de chambre au Conservatoire “Giuseppe Verdi” de Milan et donne de nombreuses Masterclasses.

 
L’Ensemble Icarus a été fondé en 1994 à Reggio Emilia (Italie), ses membres avant sa fondation effective, étaient déjà très actifs comme concertistes internationaux et comme professeurs. Icarus a pris part à de nombreux évènements musicaux majeurs en italie ( Teatro alla Scala, Milano Musica, Nuove Sincronie, Stagione della Cantelli – Milan, Spaziomusica - Cagliari, Spazionovecento – Cremona, Teatro Regio et Camerata Casella – Turin, Cantiere Internazionale dell’Arte -  Montepulciano, Musica su più dimensioni – Palermo, Interensemble – Padova, Di Nuovo Musica – Reggio Emilia, RomaEuropa, Nuova Consonanza, Musica Verticale – Rome, Traiettorie Sonore – Come, Sonopolis/Teatro La Fenice – Venise ), mais aussi dans le Monde ( Huddersfield Contemporary Music Festival – Grande Bretagne;  au Mexique: Festival Cervantino, International Forum Manuel Enriquez, Festival Donatoni ( 1995,1996 ), U.K. for N.Y. aux USA; Biennale de Zagreb (2001, 2003), Festival Music 2000 – Cardiff, Maltafest, Festival Encuentros/Teatro Colon – Buenos Aires, Gaudeamus Week – Amsterdam, Festival Art of New Generation – Tokyo, Festival Manca – Nice, Sibelius Hall – Helsinki, Music Academy of Ireland, The Days of New Music – Moldavie, Festivals de Bacau et Bucarest, Holeschule und Gasteig - Munich, Theaterhaus Pragsattel – Stuttgart, SonorFestival – Azerbaidjan).

L’Ensemble Icarus a enregistré sous plusieurs labels ( Ricordi, Ariston, Sincronie, Spaziomusica, La bottega discantica, Stradivarius ). Icarus coopère réguliérement avec des ensembles étrangers comme Neuevocalsolisten de Stuttgart, Cantus Ensemble de Zagreb, et avec des institutions culturelles italiennes comme Benetton’s Fabrica de Trevise, Agon et Studio Azzuro de Milan ou avec d’importants metteurs en scène comme Daniele Abbado, Lorenzo Mijares, ou Yoshi Oida. Parmi les chefs invités par l’Ensemble: Giorgio Bernasconi, Andrea Molino, Renato Rivolta, Juan Trigos, Pierre André Valade, de nombreux concerts de l’ensemble ont été retransmis par les radios nationales: italienne ( RAI), japonaise (NHK), hollandaise, mexicaine, azérie, roumaine et argentine.


 





Extranet artiste Dernière mise à jour le 02/02/2009
Présentation Activités Au Fil Des Jours Ressources

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

GET FLASH





 

Design by WEBSTORE 2011