CIRM Manca 2013

Les dernières actualités du CIRM

« Retour page précédente

DUE NOTTURNI CON FIGURA

Ecouter l'enregistrement

Due notturni con figura de Ivan FEDELE

Année de composition : 2007
Durée : 29.00 minutes

Formation :

Pour piano et électronique

Editeur

Edizioni Suvini Zerboni

Contexte CIRM

  1. par Silva Costanzo, au Conservatoire de Florence, vendredi 18 avril 2008.
  2. par Maria Grazia Bellocchio, MONZA, Rondò 2009, Teatrino di Corte della Villa Reale,  MartLab, live electronics, février 2009
  3. Maria Grazia Bellocchio, MILANO, Rondò 2009, Palazzina Liberty, MartLab, live electronics, 4 février 2009

Notice :

DUE NOTTURNI CON FIGURA évoque une atmosphère particulière, une nuit submergée en absence de réfraction de lumière dans des données poétiques-musicales.
Ce titre rend hommage à Georges CRUMBS et à son « vox balenae», mais aussi à « la Cathédrale Engloutie » de Claude DEBUSSY.

D’un point de vue technique, bien qu’avec des contradictions poétiques, toute la partie électronique du morceau est obtenue grâce au son du piano.
Ses sons sont produits à l’intérieur du cordier de plusieurs façons (frottement, percussion, etc.)
Lorsqu’il s’agit de « live electronics » les modalités de traitement du son sont en temps réel privilégiant le morphing, la synthèse granulaire, la spatialisation, le harmonizer, etc

La disposition des hauts parleurs produit un espace géométrique, en réalité un parallélépipède, à l’intérieur duquel est placé le piano.
De cette façon le piano est comme submergé dans une boîte au milieu de laquelle, l’action se déroule.
Cette figure symbolise un sujet bougeant au centre d’un paysage sonore donné par l’électronique.


Il titolo vorrebbe evocare un’atmosfera particolare, una notte “sommersa” in assenza di rifrazione di luce, richiamata anche nei riferimenti poetico-musicali dei Due notturni: il primo è un omaggio a George Crumb e al suo Vox balenae, il secondo a La cathédrale engloutie di Claude Debussy.
 
Dal punto di vista tecnico, ma conseguentemente con implicanze poetiche, tutta la parte dell’elettronica è ricavata dal suono del pianoforte o prodotto all’interno della cordiera in vari modi (strofinamento, percussione, etc.), o, quando si tratta di live electronics, con modalità di trattamento del suono in tempo reale che privilegia il morphing, la sintesi granulare, la spazializzazione, lo harmonizer, etc.
 
La “figura” di cui parla il titolo è il pianoforte, inteso come un “soggetto” che si muove nell’ambito di un “paesaggio” sonoro dato dall’elettronica. La disposizione degli altoparlanti crea uno spazio geometrico (in realtà un parallelepipedo), all’interno del quale è posto il pianoforte che si trova così “immerso” in una scatola-ambiente all’interno della quale si svolge la sua azione.

Ivan Fedele


(Photo de gauche à droite : Simone Conforti, Marco Ligabue et Ivan Fedele dans les studios du CIRM en octobre 2007)
 





Extranet artiste Dernière mise à jour le 30/06/2009
Présentation Activités Au Fil Des Jours Ressources

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

GET FLASH





 

Design by WEBSTORE 2011