CIRM Manca 2013

Les dernières actualités du CIRM

« Retour page précédente

LE MIRAGE DE LAMU

Le mirage de Lamu de Shuya XU

Année de composition : 2004
Durée : 15.00 minutes

Formation :

Pour double quintette, piano, percussion et électronique

Editeur

Editions Lemoine

Contexte CIRM

  • Commandée par le CIRM en 2004 (avec le soutien de l'Etat).
  • Produite dans les studios du CIRM par Shuya Xu, en résidence du 1 au 17 septembre et du 14 au 30 octobre 2004, avec Robin Meier, assistant musical.
  • Programmée :
    • dans le cadre du Festival MANCA 2004 "Les Grands Travaux", en CREATION MONDIALE, jeudi 11 novembre 2004, Théâtre Francis Gag (Nice), par l'Ensemble Apostrophe, direction Marco Guidarini, assistant musical, Robin Meier, ingénieur du son, Nicolas Déflache.
    • dans le cadre du Festival MANCA 2009 "Continuons d'aller plus loin ?", Jeudi 26 novembre 2009, Théâtre Francis Gag (Nice), par l'Ensemble Apostrophe.
    • dimanche 25 septembre 2011. Dans le cadre du 4th NMW of Shanghai Conservatory of Music, Shanghai. Par le NEM (Nouvel Ensemble de Montréal) Camille Giuglaris, ingénieur du son au CIRM rejoint  à Shanghai.
    • Mercredi 12 octobre 2011 par le NEM, dir. Lorraine Vaillancourt. A Montréal, Université de Montréal.
    •  le 14 octobre 2011 au grand auditorium du Conservatoire de Shanghai, par

 l'ensemble "les Amis" constitué de jeunes musiciens chinois, direction Sun Chang. Camille Giuglaris, ingénieur du son CIRM.

Notice :

Cette pièce constitue le deuxième volet d'une série sur Lamu. La première pièce étant L’âme de Lamu, pour soprano et ensemble, a été créée au Festival de Leagues des Compositeurs d’Asie en 2002 à Séoul par le Nieuw Ensemble d’Amsterdam.
Lamu est un nom d’une fille tibétaine dans l’histoire ancienne et inspire l’amour et la pureté. Cette fille est imaginaire, symbolique et attachant du chant traditionnel dans les espaces de neige et de montagne qui sont la source de la religion tibétaine.

La musique est construite en quatre parties :
I. Neige, le rythme et le silence.
II. Lac du Saint, le chant imaginaire et le chant instrumental.
III. Montagne, le jaillissement du rythme et la continuité du son en spirale.
IV. Kano, les variations du chant de paysage et les résonances des couleurs multiples.

Cette œuvre est dédiée à Grace.

Shuya Xu





Extranet artiste Dernière mise à jour le 16/01/2014
Présentation Activités Au Fil Des Jours Ressources

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

GET FLASH





 

Design by WEBSTORE 2011